AC Milan : système ancelotti

Depuis le début de cette saison, Carlo Ancelotti, l'entraineur du Milan AC a adopté un schéma tactique permettant de s'adapter aux joueurs à sa disposition et principalement pour essayer de tirer le maximum des recrues de son présidente ! En particulier, Ronaldinho bien sûr.

4-3-2-1

En adoptant un 4-3-2-1, Ancelotti conserve une grosse assisse défensive avec un milieu axial parmi les plus travailleurs d'europe inspiré du schéma d'Aimé Jacquet lors de la coupe du monde 98 avec la France, soit 3 milieux défensifs positionnés cote à cote.

Autour du génial Pirlo, qui est un meneur de jeu très reculé, on retrouve à sa gauche Ambrosini qui trouve ici une place de titulaire indiscutable, ce qui n'a pas toujours été le cas au cours de sa carrière milanaise. A droite, Gattuso s'est vu concurrencé ces derniers jours par la star anglaise David Beckham.

Devant ce milieu à 3, le système offensif repose principalement sur le talent individuel de Kaka et Ronaldinho (Seedorf jouant les remplacants de luxe, ceci dit les blessures nombreuses des deux premiers cités, lui offrent un temps de jeu assimilable à celui d'un titulaire !).

Les 2 milieux offensifs jouissent d'une très grande liberté, comme si Ancelotti renoncait à demander à ses 2 joueurs de se fondre dans un collectif, mais espérait davantages qu'ils créent de la folie à travers un jeu imprévisible.

Enfin Pato conclue les actions offensives de son équipe en faisant profiter l'équipe de son extrême mobilité et sa capacité à se déplacer sur tout le front de l'attaque. Ce système n'est pas conçu pour un attaquant buteur de type renard des surfaces, mais bien plutôt pour un attaquant voyageur.

En cours de match, Ancelotti modifie ce système pour faire entrer le vieux limier qu'est Filipo Inzaghi pour jouer aux cotés de Pato et transformer son son système de 4-3-2-1 en 4-3-1-2.

Certaines fois, et notamment contre l'Inter de Milan lors du derby, il sacrifia Beckham pour tenter de revenir au score (L'Inter a mené 2-0), dans ces conditions, l'AC Milan joua en 4-2-2-2.

Bref de ce schéma, Ancelotti ne peut pas rester figer et adapte en cours de match en fonction du résultat.

Avantages et inconvénients :

Ce système permet d'occuper fortement le milieu mais revers de la médaille, les ailes ne sont disponible que pour les arrières latéraux offensifs (Jankulovski à gauche et Zambrotta à droite), qui ont pour mission à domicile comme à l'extérieur (ce qui est rare pour un schéma tactique) d'apporter le surnombre et les centres.

Cependant Ambrosini et Gattuso peuvent tenter quelques débordements mais ce n'est pas la qualité première de milieux défensifs costauds.

Ce système permet d'utiliser pleinement Pirlo, car on imagine mal une équipe compter sur ce seul joueur en milieu défensif (son abattage en milieu défensif est très faible). Pourtant libéré des tâches défensives, ce joueur est un créateur extraordinaire, capable de jouer des ballons en profondeur en or.

Pour les défenses adverses, ce schéma pose des problèmes, car pour une défense à 4 en ligne, il faut gérer le marquage alternatif de Pato (ne surtout pas adopter un marquage individuel), mais aussi anticiper les mouvements des 2 milieux offensifs en évitant le pressing pour ne pas se faire passer par un jeu à une touche de balle).

Pourtant lors du récent derby contre l'inter de milan,  le milan ac a cédé. Privé de Kaka, Nesta (longue blessure), Gattuso, l'équipe de milanello a trouvé une opposition plus forte et son schéma n'a pas permis de contrer le génial Ibrahimovic et ses copains.

 

2 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Commentaires (1)

1. GAYE Amadou Bécaye 04/04/2013

Très interessant.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau